La transidentité féminine en 2 romans québécois

 

Informations générales du premier livre:

L’enfant mascara

Auteur: Simon Boulerice

Date de parution: 12 septembre 2016

Éditions: Leméac

Nombre de pages: 180

Lawrence «Larry» Fobes King une transgenre, demande à un garçon d’être son valentin. Le lendemain, ledit garçon tue Lawrence de deux balles dans la tête.

Malheureusement, ce que je viens d’écrire s’est passé dans la réalité. C’est avec cette tragédie que Simon Boulerice tisse son histoire. On aborde la transidentité, mais c’est plutôt une trame de fond du sujet qui est l’amour. Pas l’amour d’adolescent typique des films de filles américains. Non. C’est de l’amour laid. De l’amour chienne. L’amour près de l’obsession, que porte une victime à son bourreau.

De plus, le personnage principal, Larry, est audacieux, assumant de plus en plus sa féminité au cours de l’histoire. Commençant par mettre du mascara, ensuite il se maquille de plus en plus allant jusqu’à porter une jupe à l’école.

Je ne m’attendais pas à ce genre de livre. Je pensais que ça allait davantage être un livre sur quelqu’un qui découvre qui n’est pas né dans le bon corps et qui chemine là-dedans. J’avoue, si je m’étais informé un peu, j’aurais su que c’était un livre qui parlait surtout de l’amour unidirectionnel. Bon, je suis comme ça, j’avais juste entendu entre les branches que L’enfant mascara parlait de transidentité et j’ai voulu le lire car c’est un sujet qui me fascine.

Malgré ce léger détail, j’ai bien aimé ma lecture. J’ai aimé la plume crue de Boulerice et j’ai aimé que le livre soit parsemé de poèmes et d’acrostiches. Ça fait changement des histoires linéaires que j’ai l’habitude de lire.  Je vous laisse sur un extrait pour vous donner le ton:  « Tu passes près de moi. Tu me regardes dans le blanc des yeux et entre le noir de mes cils et tu dis: T’as quelque chose de weird aujourd’hui.C’est peut-être Maybelline?»

Si vous voulez vous acheter ce livre c’est ici: 

https://www.leslibraires.ca/livres/l-enfant-mascara-simon-boulerice-9782760942264.html?u=64790

Informations générales du deuxième livre:

Jeanne

Auteur: Sophie Bouchard

Date de parution: 7 mars 2017

Éditions: À l’étage

Nombre de pages: 384

 L’histoire commence, Jean nous parle de lui.  De ses enfants qu’il aime plus que tout, de sa femme Doris pas super maternante avec ses enfants, tout comme sa mère à lui, Amélia qui est une femme forte, mais pas très agréable à côtoyer.

 Jean c’est un gars-gars, un homme qui écoute son hockey une bière à la main. En fait, assez tôt dans le livre on comprend que c’est une façade, qu’il refoule sa féminité, il se sent femme et s’est toujours senti femme. Voici un extrait du livre où Jean parle de son transsexualisme, que je trouve aussi drôle que dramatique: «Je n’ai pas atterri dans le bon corps. Va savoir où mon dossier s’est égaré lorsqu’il est passé des mains de Dieu à celles du responsable des naissances, mais ils n’ont pas assuré sur ce coup-là. Ils ont mélangé mon âme et mon corps. Ça nous fera un bon divertissement. C’est que ça devient emmerdant à la fin, en haut

 Comme vous devez vous en doutez Jean va devenir Jeanne, il va faire la rencontre de d’autres trans dans un groupe de soutien. J’ai bien aimé ça, car on peut constater qu’il n’y a pas qu’une sorte de trans. Par exemple il y a des transgenres qui ne veulent pas se faire opérer pour changer de sexe, ils se sentent bien avec leur corps et d’autres qui attendent avec impatience leur opération.                                           

Finalement, j’ai grandement apprécié cette lecture qui nous permet de nous mettre dans la peau d’une transsexuelle.

Pour vous procurer le livre c’est ici:

https://www.leslibraires.ca/livres/jeanne-sophie-bouchard-9782924568262.html?u=64790

 

Est-ce que ces deux lectures vous tentent? Faites-moi part de vos commentaires. 🙂

 

Mary P.

Publicités

3 commentaires sur “La transidentité féminine en 2 romans québécois

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :