Les vampires existent

Oui, oui les vampires existent, mais ce ne sont peut-être pas les vampires que vous avez en tête. Oubliez Dracula, Edward Cullen et compagnie. Je vais vous parler de personnes qui choisissent d’être vampire ou qui croient qui sont de vrais vampires.

Premièrement, les vampires forment une sous-culture. Ce sont des personnes qui décident de ressembler et de vivre comme des vampires. Ils peuvent former des clans ou être solitaire.

Donc, ils peuvent arborer des crocs acérés, dormir dans des cercueils, décider de vivre la nuit. Mais ils ne se transforme évidemment  pas en chauve-souris, on peut voir leur reflet dans un miroir etc.

Cette communauté côtoie des bars où l’on pratique le vampirisme. Pour s’inscrire à ce genre de soirée, les vampires doivent faire mention de leur groupe sanguin, afin d’être jumelé à quelqu’un dont le groupe sanguin est compatible. Aussi, comme dans une transfusion sanguine, il y a un donneur et un receveur. En bref, le receveur mord, scalpe ou taillade avec un rasoir le donneur pour boire de son sang. Ou certains boivent le sang du donneur dans un verre, donc le donneur retire une partie de son sang à l’aide d’une aiguille.

C’est une pratique qui comporte des risques autant pour le donneur que pour le receveur.

C’est pourquoi certains vampires décident de ne pas boire de sang et de plutôt de prendre leur énergie vitale avec leur mentale. Ils sont appelés vampires psychiques. Je ne peux vous en dire davantage sur ces vampires car ça reste un peu flou pour moi.

Sinon, certains vampires sont hybrides. Donc, ils prennent leur énergie en buvant du sang et avec leur mental.

Il y a des personnes qui croient qu’ils sont nés vampires, donc qu’ils sont des vrais vampires. On ne se cachera pas que cette conviction est souvent liée à une maladie mentale comme la schizophrénie ou au syndrome de Renfield. Renfield est un personnage dans Dracula qui croit aux vampires et qui attend la venue de son maître (Dracula). Le syndrome de Renfield se divise en plusieurs stades: faire de l’auto-vampirisme (boire son propre sang), boire du sang animal et boire du sang humain (vampirisme clinique).

Le mythe du vampire et même celui du loug-garou, pourraient descendre d’une maladie rare nommée porphyrie érythropoïétique. Les symptômes de cette maladie sont entre autres la peau et les yeux sensibles à la lumière, l’anémie (peut faire en sorte que la personne soit très pâle), les dents peuvent se colorer en brun rougeâtres et un excès de poils sur le visage, le dos et les mains peuvent se développer.

Au début de mes recherches à ce sujet, je suis tout de suite tombé sur une série documentaire sur Canal D, nommé Crimes Occultes. Encourageant. En écoutant les épisodes qui traitent du vampirisme, on a l’impression que tous les vampires sont des tueurs sanguinaires. Ce qui n’est pas le cas.

  Le but de cette article n’était pas de vous faire peur, mais plutôt de vous informer de l’existence de cette communauté discrète et de plusieurs «sortes» de vampires.

Voici une courte vidéo d’une psychologue (Katherine Ramsland) qui rencontre un vampire à New York (Don Henrie) .

 

 

Si vous avez apprécié cet article n’hésiter  à vous abonner à mon blog. 😉

Mary P.

Publicités

2 commentaires sur “Les vampires existent

Ajouter un commentaire

  1. My goth c’est pas ça qui va aider la communauté gothique, ça va juste encore plus faire peur aux normalus.x) Blague à part il existe aussi une autre forme de vampires ça s’écrit Vampyre (je ne sais pas si c’est ça que tu mentionnes dans le début de ton article;) et ça provient des states c’est un courant plutôt ésotérique et spirituel, il y a même des maisons ainsi qu’une sorte de code moral. C’est né en partie à cause du film et du livre « entretien avec un vampire » et la mode des crocs de vampire. Par contre ils n’aiment pas être rattachés au gothisme.

    Aimé par 2 personnes

    1. J’espère ne pas avoir fait peur à trop de personnes avec cet article. 🙂 .Pour les Vampyres, je n’en ai pas parlé, car je ne connaissais pas leur existence
      jusqu’à hier où je suis tombé sur le livre: Vampyres quand la réalité dépasse la fiction de Laurent Courau. Donc, probablement que je vais en parler dans une prochaine critique littéraire. Tout dépendamment des sources certains disent que les Vampires ou Vampyres sont associés au gothisme, mais les Vampires eux-même se considèrent plus comme une communauté à part.

      Merci de ton commentaire 🙂

      Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :