Avez-vous lu Alice au pays des merveilles?

 

 Tout le monde connaît Alice, le Chapelier fou et le fameux terrier du lapin blanc. Par contre, je crois qu’une minorité a lu l’histoire, c’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler ici.

20170622_120638

Tout a commencé lorsqu’un certain Lewis Carroll, de son vrai nom Charles Lutwidge, professeur de mathématiques, rencontra la fillette d’un collègue de travail nommée Alice Liddell. Ce serait notamment, pour la divertir qu’il aurait écrit Alice au pays des merveilles, publié en 1865 et illustré par John Tenniel.

 Le livre contient de nombreux jeux de mots, pour mon plus grand plaisir. Même si vous lisez la traduction française il y en a, mais ce ne sont bien sûr pas les mêmes.

 Dans cette histoire, Alice est un personnage attachant. C’est une petite fille intelligente, même si elle déforme les fables en les récitant. Elle se pose beaucoup de questions et elle se met souvent les pieds dans les plats.

 Saviez-vous que dans l’histoire d’origine Alice se fait enseigner une danse qui se fait avec des homards par une fausse tortue et un griffon? De plus, le chat du Cheshire est appelé Grimaçon dans certaines éditions ou le Chat du comté de Chester.  

Ce chat appartient à une duchesse qui confiera son enfant à Alice, le poupon ne tardera pas à se transformer en cochon!

 Disney n’a malheureusement pas inclus toutes les pépites absurdes que contient le livre. En voici une où un bourreau parle du Chat du Cheshire qui a disparu, sauf sa tête: «Le raisonnement du bourreau était: qu’on ne pouvait pas trancher une tête, à moins qu’il eût un corps d’où l’on pût la couper; que jamais il n’avait eu pareille chose à faire, et que ce n’était pas à son âge qu’il allait commencer.»

Dans le dessin animé de Disney, on combine plutôt des éléments des deux univers où se retrouve Alice.

 En effet, les fleurs parlantes, Humpty Dumpty, Tweedledum et de Tweedledee ne sont pas dans Alice au pays des merveilles, mais plutôt dans De l’autre côté du miroir, paru en 1871. Ce monde en question fonctionne tel un jeu d’échecs et à peu près tout ce fait de façon inverse. Comme par exemple, on mange des biscuits pour étancher sa soif et on saigne juste avant d’avoir une blessure.

 J’espère que vous ai donné le goût de (re)découvrir ces univers flamboyants. Si ça vous intéresse, folio classique a une édition du livre qui combine Alice au pays des merveilles et Alice de l’autre côté du miroir:

https://www.leslibraires.ca/livres/alice-au-pays-des-merveilles-suivi-lewis-carroll-9782070466603.html?u=64790

Le pays des merveilles vous attend!

 

Mary P.

Publicités

Un commentaire sur “Avez-vous lu Alice au pays des merveilles?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :